Tenryu Oku-Midori

Produit dans une petite plantation d’altitude, ce sencha a été élaboré à partir du cultivar Oku-Midori*.  A l’opposé du puissant Yabukita,  il présente un caractère d’une grande douceur, renforcé par un ombrage d’une dizaine de jours (c’est donc un kabuse cha). Délicat, profond et plein d’umami, il fait encore une fois honneur à la réputation de Tenryu.

 

6,4063,20

Catégories ,
Effacer

 

Origine : Japon, Shizuoka, Tenryu/ Variété : Oku-Midori / Récolte : Ichibancha – 1re récolte (mai 2020)


Le district de Tenryu est réputé pour la richesse minérale de son sol. Avec Hon Yama et Kawane, il fait partie des plus beaux terroirs de Shizuoka.
La liqueur dense et huileuse investit sûrement la bouche en tandis que l’umami et de délicates notes de chair de poisson sont rehaussées par des pointes plus végétales (légumes cuits au beurre) et acidulées (verveine/ baies sauvages). Le retour frais et floral offre une belle longueur sur la sève de fleur (chèvrefeuille) pour une session que l’on pourra poursuivre sur plusieurs infusions en montant sans risque la température, la liqueur offrant même un profil plus soyeux et fruité à mesure que l’on monte en chaleur. Un sencha de haute volée.


 

Conseils d’infusion

Théière 500ml : 5 gr – 2 à 3′ – 80°

Kyusu : 4 gr pour 100ml : 1re infusion : 70° 50 à 60 secondes / 2e : 75° 30sc / 3e : 80° 30 sc / 4e : 90° quelques secondes. Découvrez un autre profil très intéressant à 90° dès la première infusion, sur des temps plus courts.


 

Qu’est ce que le Oku-Midori

*Le cultivar Oku-Midori fut créé en 1974 à Shizuoka à partir d’un Yabukita et d’une variété botanique locale (Zarai#16). S’il ne représente qu’un faible pourcentage de la production totale (2 à 3 % environ), il est très prisé aujourd’hui, notamment pour la grande douceur des thés qu’il produit. Ajoutons qu’ il s’agit d’un Kabuse-cha c’est à dire qu’à la manière d’un Gyokuro, les théiers ont été ombrés quelques jours avant la récolte afin de développer umami et richesse en bouche.

Retour haut de page
Connectez-vous