Hojicha de Wazuka

2430000000294 Catégories ,

Thé vert japonais torréfié, le Hojicha est réputé pour sa faible teneur en théine et sa parfaite association avec tous types de mets . Celui-ci, issu de la variété botanique zairai*, et cultivé en agriculture naturelle** dans une petite ferme de l’est de Kyoto, en est une version haut de gamme. Subtil et complexe, il accompagnera aussi bien les repas qu’il se boira tout seul, pour le pur plaisir de la dégustation.

3,6036,00

Effacer

Origine : Japon, Uji/ Variété : Zairai / Récolte : Ichibancha – 1re récolte (mai 2020)


Notes de dégustation

Voilà un thé qui met en appétit ! Le nez très noisette et céréale nous plonge immédiatement dans une ambiance petit déjeuner que l’on retrouvera avec plaisir en bouche. Des céréales toastées au riz soufflé traversé par de fines notes de cacao, on résiste difficilement à l’envie de sortir les tartines beurrées.
Si les parfums sont gourmands, la liqueur reste fluide, sans astringence ni sécheresse trop marquées comme souvent avec les thés torréfiés. Elle offre  même une belle longueur, avec une gorge bien ouverte, laissant d’agréables notes de café flotter en arrière-plan.
Plus subtil et complexe qu’il n’y parait, ce hojicha prouve encore une fois l’importance de la qualité des feuilles de base et du moment de la récolte, quel que soit le type de thé.


Conseils d’infusion

Théière 500ml : 4 gr – 2 à 3 min

Kyusu : 3 gr pour 100ml : 1re infusion : de quelques secondes à 1 min en fonction de la température.

Température : Le hojicha ne craint pas l’eau chaude, vous pourrez l’infuser de 70 à 100° en fonction du rendu recherché. Le temps d’infusion doit bien sûr être adapté en fonction de la température.


* Qu’est-ce que le Zairai

La variété botanique Zairai, désigne les théiers issus de la reproduction par graine et non d’hybridations comme l’écrasante majorité des théiers japonais. Pas de standardisation de la culture et du goût ici, ces théiers ont tous un caractère propre qui évoluera naturellement dans le temps en fonction du terroir et des aléas naturels.


** Qu’est-ce que l’agriculture naturelle

En agriculture naturelle, on n’utilise pas le moindre engrais (pas même “bio”) et bien sûr aucun produit phytosanitaire. On part du principe que les théiers ont besoin de prendre le temps d’aller puiser les minéraux et nutriments dans la sol, de faire de bonnes racines et de se développer à leur rythme pour devenir robustes et offrir des feuilles d’une plus grande richesse gustative.

Vous pourriez aimer

Vous aimerez peut-être aussi…

MON PANIER
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0
Retour haut de page

Connexion

S’enregistrer